Jean François Champollion

Jean François Champollion

Jean François Champollion, égyptologue français, est reconnu comme le père fondateur de l’égyptologie moderne. Il a réalisé beaucoup de découvertes au cours de sa carrière, mais il est surtout connu pour ses travaux sur la pierre de Rosette. Il a déchiffré les hiéroglyphes figurant sur la pierre ce qui a jeté les bases de la compréhension de l’archéologie égyptienne.

Né en 1790. Son frère aîné l’instruits jusqu’au ses 10 ans et l’a inscrit dans le lycée de Grenoble. Son frère a également été un archéologue, et c’est grâce à son influence qu’il a développé une passion pour les langues en général et pour l’Égypte en particulier.

Alors qu’il était au lycée, il a présenté un document dans lequel il a fait la démonstration que la langue des Coptes en Égypte contemporaine est essentiellement la même que celle utilisé par les Égyptiens de l’Antiquité.

Jean François Champollion a continué ses études au Collège de France, où il s’est spécialisé dans les langues de l’Orient. Parmi les langues qu’il connaissait : hébreu, arabe, syriaque, chaldéen, chinois, copte, éthiopien, sanskrit et persans.

Quand il a fini ses études, il a été recruté par le collège royal de Grenoble, où il enseigne l’histoire et la politique. A l’âge de 19 ans, il a obtenu son doctorat en Lettres et sa carrière a commencé à vraiment décoller. Il a continué à enseigner à Grenoble jusqu’à 1816. En 1818, il a été nommé à une chaire d’histoire et de géographie au Collège royal de Grenoble, et a enseigné jusqu’en 1821.

Alors qu’il était enseignant, il a continué ses recherches sur l’Égypte ancienne. Il a commencé à être remarqué par d’autres chercheurs, et fini par être nommé au poste de conservateur du Musée du Louvre Collection égyptienne en 1826.

En 1828, il a entamé une année de voyage en Egypte. Il a voyagé avec un de ses élèves, Ippolito Rosellini. Rosellini, italien, qui est devenu un archéologue assez connu. Ils ont visité l’Égypte, Champollion a pris des notes détaillées de ce qu’il a vu. Rosellini a réalisé de gravures et des dessins. Leurs notes et leurs gravures sont toujours considérées comme quelques-uns des meilleurs jamais faits. Ensemble, ils ont collecté un grand nombre d’informations qui, autrement, aurait été perdu.

En 1831, le poste de premier président d’antiquités égyptiennes a été créé pour lui au Collège de France, Jean François Champollion est devenu un membre de l’Académie française. Malheureusement, il n’a pas à profiter de ce poste très longtemps. Il est mort en 1832.

Une liste partielle de ses travaux inclus :

Le déchiffrage de la Pierre de Rosette

Introduction à l’Égypte sous les Pharaons

1836 Grammaire égyptienne

1842 Dictionnaire égyptien

Written by: Elise Senakht

Visite Egypte

Bienvenue sur Visite Egypte, un endroit où l’on essaye d’inventer un multi média dédié à l’Egypte. C'est un lieu où se croisent journalistes professionnels et amateurs amoureux de l’Egypte.

Notre souhait, certes ambitieux, est de devenir, avec votre aide, une référence pour tous ceux qui aiment ou désirent se rendre en Egypte. Enfin, pour tous ceux qui nous liront, nous espérons partager avec eux notre passion pour l'Egypte.

Remerciements

Nous tenons à remercier içi toutes les personnes qui ont collaboré à la réalisation de l'ouvrage Voyage au fil du Nil et au site visite Egypte.

En particulier :

Son Excellence
Monsieur Hatem Seif El Nasr

Ancien Ambassadeur d'Egypte en France

Monsieur Karim Wissa,

Ancien Diplomate Ambassade d'Egypte en France
Ancien Chef de la mission commerciale France Egypte, que nous avons l'honneur d'avoir pour ami.